Méditation mensuelle

Shalom

C’est ainsi que les Israëlites se saluaient en hébreu. On traduit habituellement ce mot par paix. La salutation voulait dire « Soyez en paix ». C’est très beau de souhaiter la paix à son prochain. Pas seulement une bonne journée, comme nous le faisons chez nous. Ce shalom exprime bien plus bien plus qu’une absence de conflits sur la plan social et politique, même si pour une grande partie de notre monde cette paix-là n’existe pas.
Shalom traduit le plan de Dieu pour sa création, l’intention et l’objectif de Dieu pour chacun d’entre nous : la vie en abondance, en harmonie, en paix. Une vie réconciliée avec Dieu. C’est la volonté de Dieu pour tous les hommes.
Que toute l’humanité vive en harmonie avec Dieu et avec les autres. La Bible nous annonce cela de différentes manières du début à la fin. Jérémie 29. :11 nous dit :
 
« Car moi je connais les projets que j’ai conçus en votre faveur : ce sont des projets de paix et non de malheur, afin de vous assurer un avenir plein d’espérance »

Le projet de Dieu pour nos vies, c’est de nous rendre heureux ! En nous promettant la paix, un avenir sûr, l’espérance. Être heureux ne veut pas dire ne plus avoir de problèmes, mais dans nos difficultés, le Seigneur est là et nous promet un avenir merveilleux. Il nous promet qu’en recherchant le bien et la paix pour nous et les autres, nous trouverons un sens à notre vie, nous aurons un projet de vie.
Nous sommes tous invités à être acteurs de réconciliation, porteur de « Shalom » dans notre entourage, dans l’Eglise, dans la société, comme au loin.
Cette paix n’est possible que par le pardon acquis pour nous à la croix par Jésus-Christ notre Sauveur. Ne gardons pas ce merveilleux cadeau pour nous-mêmes.
Tout ce que nous faisons ici-bas, sur la terre, est une anticipation de la vie de joie, de sérénité, de confiance, d’espérance, de paix que nous pourrons vivre pour l’éternité dans la présence de notre Seigneur et Sauveur.

Marianne

Dernière mise à jour 27-03-2019

01351