Temps de l’Avent

On y est, le mois de décembre est arrivé. Période attendue par les enfants qui font leur liste de cadeaux, période parfois redoutée, car Noël, ça se prépare, il y a des traditions qu’il faut respecter absolument : décorations, confection de friandises diverses et variées, achat des cadeaux, avec la prise de tête dans notre société de consommation où on ne sait plus quoi offrir. Et dans le sprint final, il y a les repas de familles où il faut épater ses convives.

Mais bien sûr nous voulons par-dessus tout célébrer la naissance de notre Sauveur. Nous voulons témoigner autour de nous de la Bonne Nouvelle de l’Evangile.

Le magnifique cantique de Philippiens 2 : 6-11 m’a fait réfléchir :

 « Lui qui, dès l’origine, était de condition divine, ne chercha pas à profiter de l’égalité avec Dieu, mais il s’est dépouillé lui-même, et il a pris la condition du serviteur.

Il s’est rendu semblable aux hommes en tous points et tout en lui montrait qu’il était bien un homme. Il s’abaissa lui-même en devenant obéissant, jusqu’à subir la mort, oui, la mort sur la croix. »

A Noël, le Fils de Dieu s’est dépouillé lui-même, il a pris la condition de serviteur pour nous apporter le salut en mourant sur la croix.
Alors, au milieu de toutes nos activités, regardons à Celui qui a tout donné, qui est venu humblement naître dans une étable et essayons de rester raisonnable dans les exigences que nous nous fixons pour que la fête soit belle, pour que l’essentiel se trouve dans le don gratuit de Jésus-Christ notre Sauveur.

 « C’est pourquoi Dieu l’a élevé à la plus haute place et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, pour qu’au nom de Jésus tout être s’agenouille dans les cieux et sur la terre, et jusque sous la terre, et que chacun déclare : Jésus-Christ est Seigneur à la gloire de Dieu le Père. »

 Partageons cette joie de Noël autour de nous

Dernière mise à jour 01-12-2018

00672